Chacun de nous un pont

En ce printemps de distanciation sociale, on entend souvent dire qu’il y aura un avant et un après pandémie. Qu’est-ce à dire? Il y a toujours eu un avant et un après, et tout indique qu’il y en aura un encore pour longtemps. Il s’avère que nous nous retrouvons tous dans la même situation menaçante, de changements rapides. Une situation qui nous apporte une sensibilité maintenant aigüe de cet avant et après assourdissant.

Se préparer à un avenir qui est plus éloigné qu’immédiat, est une façon d’entretenir sa résilience et d’encourager les autres à en faire autant. C’est pourquoi aujourd’hui nous vous invitons à organiser vos propres archives, comme projet personnel ou familiale, pour les générations à venir. Chacun de nous est un pont. Un pont entre le passé et l’avenir. Il suffit d’assumer cette responsabilité de dire et de montrer son histoire, chacun a sa façon et selon sa perspective. Le bonus, c’est un projet qui peut apporter son lot de surprises et de plaisir. Revisiter le passé récent ou lointain, peut nous faire réaliser que même le passé change rapidement, quand on l’emballe pour l’offrir en présent, plus tard.

Comme point de départ, on vous recommande ce petit guide très abordable, publié par l’Association des archivistes du Québec : Comment gérer vos documents personnels.

Pont, c1966. Source: CDIC-CIDE.

Les écrans et les crayons: des compléments

Non, les livres n’ont pas disparu. On croyait les vinyles disparus, puis ils sont revenus. Les crayons aussi sont avec nous pour rester. Qu’on se le dise, peu importe le moyen, on continuera à dessiner. Les moyens en question, plus il y en aura et plus ils seront complémentaires. Il y a maintenant mille et une façon d’intégrer les écrans à l’expression graphique et c’est tant mieux. De l’écran à la feuille, de la feuille à l’écran, en passant par le crayon, le voyage continue. Ce qui change, c’est notre rapport à l’espace-temps, donc à l’objet. Sur leur site, Superprof offre des suggestions d’outils en ligne. Très utile durant la période de confinement généralisé. Que votre objet soit sur papier ou numérique, contribuez à la Collection.

Superprof. Source: Superprof.fr, 17 mai 2020.

CIDE adhère à l’AAO

Nous adhérons maintenant à l’Archives Association of Ontario (AAO). Nous n’avons peut-être pas (encore) de revenu institutionnel, mais nous progressons, un clic à la fois. Nous nous enracinons. Ces images historiques que les enfants sont à tracer discrètement, en ces temps de pandémie, on s’en souviendra et on les appréciera un jour. Comptez sur nous. Cependant, ne nous cherchez pas encore sur Archeion (en anglais), le Musée canadien de l’Histoire, ou d’autres outils de référence en ligne, il nous reste beaucoup de chemin à faire, mais nous sommes en route ! Faites donc un don !

Archives Association of Ontario, logo. Source: aao-archivists.ca. 2 mai 2020.

Les Gaulois à la rescousse

Les temps sont dures pendant une pandémie. Nous avons besoin et admirons les vrais héros qui nous aident, les premiers intervenants en santé, ceux qui transportent et nous vendent notre nourriture, entre autres. Mais un coup de pouce de nos héros fictifs est aussi d’un grand secours. A la mémoire d’Albert Uderzo, qui vient ne nous quitter, nous en appelons à la témérité d’Astérix et de ces irréductibles comparses, pour nous remonter le moral. Apprenons à les dessiner à dessein.

Merci à nos formidables bénévoles

Cette semaine, nous joignons notre voix à celle de Bénévoles Canada pour saluer et lever notre chapeau à toutes les personnes bénévoles à travers le pays. Nous avons lancé notre site web, il y a presqu’un an. Merci à Community Development Halton de nous avoir aider à recruter ces précieux bénévoles.

Nos remerciement vont à notre propre équipe de gens dynamiques qui nous appuient. D’abord Joshua qui a été le premier à relever le défi. Ce champion maintien le nombre de nos abonnés sur Instagram à près de 1 000. Allez voir ces images qui font du bien!

Mary rend notre profil LinkedIn magnifiquement bien connecté. Une mine de renseignements pertinents et d’articles, avec des points de vue éclairés. Comme elle le dit : « Je m’occupe du compte LinkedIn de CDIC-CIDE. J’aime beaucoup gérer le compte qui me fait sentir connectée partout dans le monde et accroître ma compréhension sur la manière dont les médias sociaux aident à préserver les oeuvres des enfants. Cela m’aide aussi à me tenir à jour avec entre autre chose les tendances dans les arts, la culture, et les entreprises locales et globales qui nous rapprochent les uns des autres. »

Anubin exécute un travail de coulisse sur notre page Facebook. Les “Likes” s’additionnent quotidiennement. Il a ces bons mots pour nous tous : « En ces temps que nous traversons, j’aimerais partager la fierté que me font ressentir ces travailleurs de première ligne qui servent notre communauté. Ils ont mon appui inconditionnel. Leur longues journées, incluant les employés des pharmacies et des dépanneurs, qui permettent à ce que nous nous sentions mieux et que nous ne manquions de rien. J’envoie mes chaleureux encouragements aux étudiants étrangers et aux nouveaux arrivants qui se sont installés au Canada dans l’espoir d’un avenir meilleur. Je prie pour qu’ils gardent le moral durant cette période d’isolement. Nous traversons cela ensemble et chacun d’entre nous désire vous appuyer et vous accompagner jusqu’à ce que nous retombions sur nos pieds plus forts et plus résilient que jamais. »

Andrea vient tout juste de se joindre à nous il y a à peine quelques semaines. Mère d’un bambin, elle trouve le temps de nous aider à planifier notre chaîne Youtube. Gardez l’oeil ouvert dans l’année en cours, parce qu’elle vise haut et ne cache pas ces ambitions : « Ce que je souhaite, c’est que ma passion de toujours dans le film et la vidéo, grandisse en une carrière enrichissante dans ce domaine. » Restez branchés !

Dessiner en famille

La saison est au confinement à la maison, et il y a mille et une façons de traverser ce… printemps. Peaufiner son dessin en est une. Rendez la chose agréable en jouant des jeux comme “dessine à partir d’une ligne”, faisons une “course de dessin” ou au “Pictionnaire” avec des images faites maison.

L’occasion est aussi bonne pour une discussion sur l’engagement avec l’aide du dessin. Explication… Lancez à votre enfant le défi de créer un personnage si drôle et mignon, que la famille voudra l’adopter pour de bon. Mettez tout le monde en garde que cela n’est pas une mince affaire et sera exigeant. Demandez à votre enfant de créer le personnage ET de pouvoir le redessiner identique plusieurs fois. Ensuite, faites-lui explorer les positions, les émotions et les couleurs. Inventez verbalement quelques situations hypothétiques et comment le personnage réagirait. Invitez l’enfant à créer une bande dessinée à l’aide d’un point de départ. Prenez le temps d’explorer des ressources en ligne, comme l’excellent site de Tristan Demers, un maître du 9e art. Pour l’avoir vu en action avec les écoliers, son humour et son “Dessinatruc” sont incontournables.

Tristan Demers, Source: TristanDemers.com, 25 mars 2020.

C’était au printemps 2020

Qu’est-ce que les enfants dessinent pendant que les écoles sont fermées, en cette période de pandémie mondiale? Quelles images révélatrices subsisteront en souvenir de ce temps, dans les histoires que l’on racontera aux enfants et aux petits enfants?

Quelqu’un a-t-il un dessin d’enfant du temps de la Grippe Espagnole, il y a cent ans? Probablement pas, mais faisons tout pour éviter la catastrophe cette fois. Soyez prudents, en santé et protégez les plus vulnérables autour de vous!

Tristesse, by Valerie, c1982. Source: CDIC-CIDE.

Petit truc pour notre Formulaire de contribution

Nous appelons “contributions” les superbes images que vous nous envoyez pour les ajouter à la Collection et les préserver pour la postérité. Le terme de “dons” est quant à lui réservé aux… dons de charité, pour lesquels vous recevez un reçu officiel pour fin d’impôt.

Lorsqu’on remplit notre Formulaire de contribution en ligne, il est important d’inscrire un chiffre de 1 à 10 dans le champ “Contribution”. Ceci déroulera quelques champs additionnels pour ajouter des détails sur les images. Ces détails sont précieux pour nous, car ils feront partie de la description des objets dans notre base de données.

Ci-dessous, un des tout premiers dessins qui nous sont parvenus en utilisant le formulaire en 2017, alors que nous testions notre site web. Le garçon de maternelle qui a dessiné ces robots (et sa maman), sont donc parmi les pionniers de la Collection.

Robots, par Taneek, 2017. Source: CDIC-CIDE.