Le Grand défi caritatif canadien

Jusqu’au 30 juin, lorsque vous faite un don, vous augmentez du même coup nos chances de gagner 20 000 $. En plus de nous aider à développer la collection et à conserver les objets dans les meilleures conditions possibles, les dons sont un levier important pour nous rendre éligible à recevoir des subventions institutionnelles. Chaque don fait une différence pour sensibiliser nos publics cibles avec des images débordantes d’émotions. Merci de donner généreusement.

Le Grand défi caritatif canadien est une initiative annuelle de CanaDon, comme nous, un organisme de bienfaisance reconnu.

À la rencontre des jeunes Torontoises

Un grand merci à Rachel Reesor, Coordonnatrice de la programmation, et au Jean Augustine Centre pour nous avoir si chaleureusement accueillis à leur conférence Educate to Innovate présentée hier à Toronto. C’était un réel bonheur d’avoir la chance de présenter notre organisme en personne aux nombreuses familles présentes et pleines d’énergie, au Design Exchange Building.

Par un tel événement, les organisatrices ont fait la démonstration que la créativité artistique et l’innovation scientifique et technologique avancent main dans la main. Permettre aux familles de se rencontrer pour partager cette valeur est un atout offert à la communauté.

Enfin, à la jeune participante qui a accouru à notre table en fin de journée, pour contribuer son portrait d’un dinosaure au crayon, sois bien certaine que nous en prendrons grand soin et que son espèce prolifèrera.

Le dessin: invitation au dialogue

Les dessins d’enfants sont la plupart du temps source de joie, et plus souvent qu’autrement feront naître un sourire chez l’adulte qui les rencontre. S’il est cependant une chose sur laquelle les experts semblent s’entendre, c’est que ces images ne devraient en aucun temps être prises la légère, particulièrement durant une conversation avec l’enfant. Alors que ce dernier se révèle candidement, il est de la responsabilité de chacun d’accueillir cette expression, en procurant un environnement sécuritaire et bienveillant.

Nous partageons la vidéo produite il y a quelques jours, dans le cadre des Rencontres philosophiques de Monaco, dans laquelle Roseline Davido, docteur en psychologie clinique et psychanalyse, ayant publié plusieurs ouvrages, et Colline Faure-Poirée, autrice de livre pour enfants, s’entretiennent avec le poète et artiste Damien MacDonald. Comme il se doit, on y aborde le lien essentiel entre le geste, l’image, l’affect et la parole.

Le dessin d’enfant. Par PhiloMonaco. Source: Youtube, 2022.

L’Association professionelle de psychologie et psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Paris) offre par ailleurs en rediffusion, un webinaire sur le sujet, réalisé en septembre 2020: Le dessin comme témoin du monde psychique de l’enfant : Anxiété et dépression.

Semaine Internationale des Archives

Nous soulignons la Semaine Internationale des Archives (6-10 juin) avec une intiative locale, à la rencontre des familles au festival Imagine in the Park Festival, Hamilton Canada. Nos remerciements aux organisateurs et leur chaleureux accueil.

L’événement nous a permis de rencontrer, loin des écrans, de nombreuses familles pour la première fois depis le début de nos activités. Les enfants et leurs parents ont pu voir et échanger sur des exemples d’images de la collection datant des années 1940s à 2021. Plusieurs on aussi partagé leurs propres histoires avec leurs dessins à la maison. Quelques grands-parents nous ont même confié avoir toujours avec eux quelques trésors sur papier.

Le 9 juin marque la Journée Internatonale des Archives. C’est le jour qui donne le coup d’envoi à notre campagne annuelle de financement, jusqu’à la Journée Internationale des Droits de l’Enfant, en novembre. Merci de donner généreusement.

Répondez à notre sondage

Prenez cinq petites minutes pour participer à notre court sondage. Nous voulons savoir ce qui vous intéresse le plus dans les dessins d’enfants et comment la collection peut vous être utile. Tout le monde peut participer et la question principale est: « Donnez 1 à 3 exemples de questions que vous pourriez avoir en cherchant dans la collection d’images. Vos questions peuvent être générales ou aussi spécifiques que désirées. »

Nous planifions la mise en service d’un outil de recherche en ligne, qui facilitera l’accès à la collection. Nous cherchons à recueillir les intérêts des familles, chercheurs, psychologues, historiens, enseignants, consevateurs, archivistes, éditeurs et artistes.

Vos réponses nous aideront énormément pour les prochaines années. Elles orienteront notre façon de documenter et de cataloguer les objets. Les résultats du sondage permettront un meilleur accès à notre collection, et augmenteront notre capacité à rejoindre un groupe d’utilisateurs diversifié et engagé.

Pièce rouge. Par Yvon. Gouache, 1960s, Source: CDIC-CIDE.

L’art animalier… domestiqué

Pour bien des gens avec un animal domestique à la maison, faire ou faire faire son portrait en dessin ou en peinture, et l’accrocher fièrement au mur, sera une preuve d’affection de plus envers leur animal de compagnie. D’autres pourront plutôt se demander « Le portrait de sa bête? On en est rendu là? »

Que vous soyez d’un camp ou de l’autre, et peu importe la taille de votre famille, avec ou sans animal de compagnie, prenez un moment pour réfléchir à la place qu’on pu prendre ou non les animaux de compagnie dans votre vie. Il est vrai qu’à notre époque, les « parents » de petites bêtes adorables nourrissent surtout une grosse industrie. Par ailleurs, il est tout aussi vrai que les enjeux environnementaux nous ont amené à repenser notre rapport au royaume des animaux, donc celui avec nos animaux domestiques. Comme notre rapport à la nature évolue, de même notre perception de nous-mêmes et nos rapports sociaux.

Si les enjeux touchant les modes de vie, la vie familiale ou parentale vous captivent, nous avons trouvé pour vous l’article (en anglais) issu d’une étude scientifique foisonnante d’observations et de conclusions éclairantes sur l’attachement émotionnel des enfants envers les animaux de compagnie: « Spotlight on the psychological basis of childhood pet attachment and its implications ». Dans cet article, publié dans Psychology research and behavior management (vol. 12 469-479. 28 Juin. 2019), les cinq auteurs scrutent la notion attachement émotionnel. Alors qu’ils confirment les bienfaits pour un enfant et sa famille de prendre soins d’un animal, par exemple par les occasions d’apprentissage et les soins mutuels, les auteurs apportent un nouvel éclairage sur des facteurs clés, comme la taille de la famille et l’âge de l’enfant au moment d’intégrer un animal dans la vie domestique. Ils ne manquent pas de nous rappeler qu’avec l’attachement émotionnel peut aussi émerger la peur de l’abandon, et avec elle un trouble affectif potentiel.

Sur une note plus légère, il y a une pléthore d’artistes qui offrent de faire le portrait de votre animal. On en a retenu trois pour vous, qui nous plaisent partuculièrement: Zann Hemphill de PawsbyZann, Astrid Colton de PetPortraitsCanada, et Lisa Howarth de TheLonelyPixel. Google Arts & Culture offre aussi une application mobile pour faire votre propre art animalier, en humour. À plumes, à poils, ou tout en écailles… à vos crayons, à vos pinceaux!

animal, cat, pencil, paper, 2020s
Pete the cat. Crayons sur paper. Par Sahana, 2020. Source: CDIC-CIDE.

On se voit au festival, le 4 juin !

Depuis plus de deux ans qu’on espère ce moment, où la Santé Publique autorise enfin les grands rassemblements et les événements communautaires. Ce moment arrive enfin et nous seront tellement content de vous rencontrer enfin les familles au très fréquenté Gage Park, à Hamilton (Canada), le 4 juin prochain. Nous sommes fiers de participer au festival Imagine in the Park notre Partenaire de Collection. Nous apprécions leur hospitalité.

Joingnez-vous à nous lors de cette journée de festivités et venez nous rencontrer à notre table d’information. Apportez vos plus belles images pour faire votre contribution à la Collection!

Nos remerciements spéciaux à BannerBuzz, qui nous appuie généreusement dans cette participation.

Devenez Partenaire de collection

Nous invitons les écoles, bibliothèques, garderies et centres ou événements communautaires à se joindre à notre réseau de « postes de collecte », où les familles peuvent déposer les dessins de leurs enfants en guise de contribution à notre Collection et pour leur conservation.

Chaque organisme participant verra son logos affiché avec un lien, sur notre site web. La participation est gratuite.

Le programme est on ne peut plus simple : a) Confirmez votre participation avec des dates de début et de fin; b) Obtenez notre portefolio et nos dépliants, et envoyez une photo de confirmation; et c)Laissez-nous cueillir les images, puis continuer la collecte.

Sauvegardez et partagez ce feuillet d’information, si vous connaissez des participants potentiels.

Pour le moment, le programme est offert dans la région du Grand Toronto et Hamilton seulement. Nous élargirons le réseau à mesure que le financement le permettra.

Si votre école ou organisme communautaire est intéressé, ou pour toute question, simplement nous écrire : info@cdic-cide.org.

Portefolio, dépliant, support. Source: CDIC-CIDE.org.

MERCI !

Un mot tout simple, qui nous vient du fond du coeur et que l’on porte au bénévoles d’hier, d’aujourd’hui et de demain qui font pour nous toute la différence. Depuis le début de la pandémie nous avons tous été éprouvés individuellement, ainsi que note jeune organisation. Nous sommes donc plein de gratitude pour le soutien reçu, et aussi plein d’espoir pour les années à venir.

Nous nous joignons aux milliers d’organismes communautaires du Canada pour souligner la Semaine de l’action bénévole. Le bénévolat est l’empathie en action et nous tournons les projecteurs vers les bénévoles parmi nous et ailleurs. Ils le méritent tant. Individuellement et collectivement, les bénévoles rendent le monde meilleur. Pour les plus petits, nous vous partageons cette page à colorier, produites par Bénévoles Canada.

Il y a plus. Chaque personne qui lit cet article peut nous aider en prenant cinq petites minutes. Il s’agit simplement de remplir un court questionnaire: Évaluation des besoins pour un outil de recherche de la base de données. Le questionnaire est anonyme et nous cherchons des perspectives les plus diverses que possible. Les spécialistes en sciences humaines, les professionnels en éducation, parents ou grands-parents, et tous ceux et celle avec qui vous pouvez aussi partager le lien sont invités à répondre. Vos réponses au questionnaire nous aideront grandement dans la planification d’un outil de recherche en ligne de notre catalogue d’images. Cinq petites minutes qui auront un impact à long terme.

Semaine de l’action bénévole. Source: Bénévoles Canada.

Jolis pysanky

Rendons hommage à une tradition populaire ukrainienne qui remonte à des millénaires: le pysanka. Prenons le temps d’en apprendre un peu plus sur ces jolis oeufs teints, aux couleurs contrastées, avec des formes géométriques répétées, des motifs délicats et des images familières.

Le pysanka que vous faites vous-même peut bien être un oeuf de Pâques, mais cela reste un choix. La tradition du pysanka précède l’influence chrétienne en Ukraine. Les motifs floraux, fauniques, agraires et célestes sont tous parties de la longue tradition. Les pysanky sont parfois libres de toute repésentation figurative et peuvent ne comporter que des lignes et formes symétriques répétitives. Du moment que vous insistez sur des contrastes prononcés et une symétrie méticuleuse, votre pysanka fera sensation. Selon le site web le mieux documenté, pysanky.info (en anglais), la symbolique des images diverses que l’on voit sur les pysanky a changé énormément selon les époques. La joie que l’objet vous apportera est donc au moins aussi importante que toute correspondance symbolique qu’il pourrait ou non y avoir. Soyez donc bien à l’aise de personnaliser votre pysanka et d’y inclure des éléments picturaux inspirés de votre environnement et votre expérience. Après tout, la cire d’abeille et les oeufs sont plus anciens que l’humanité.

Le plus grand pysanka au monde est une sculpture de près de 40 mètres de hauteur et se trouve en Alberta, au Canada. C’est ce qu’on apprend sur le site de la bibliothèque du Parlement du Canada, qui loge de magnifiques pysanky en bois, d’une grande valeur symbolique.

Nous avons vu des pysanky faits en utilisant des crayons de cire et de la teinture alimentaire trouvés à la maison. Le kistka est l’outil de prédilection pour « écrire » sur l’oeuf avec de la cire chaude, entre les trempages dans la teinture. Une liste de matériaux de base est disponible dans cet article sur MyModernMet. Les oeufs de lapins sont optionnels.

error: Content is protected !!