Hommage au bonhomme allumette

Nul doute qu’il mérite son propre musée ou un temple de la renommée. Le bonhomme allumette est probablement parmi nous depuis des milliers d’années, bien avant les allumettes (d’ailleurs comment l’appelait-on autrefois?). Ce symbol irrépressible à la fois de la simplicité humaine et de notre sens de la communication, est omniprésent encore aujourd’hui, dans la signalétique et la publicité à travers le monde.

Ces dernières années son alter ego anglophone (stick man) est devenu héro de livres pour enfants signés Julia Donaldson and Axel Scheffler. De ses aventures ont germés des films d’animation et même une comédie musicale (Freckle Productions). Si le bonhomme allumette n’a jamais pu être ignoré, il est grand temps de le reconnaître à son juste titre.

Sur une note plus songeuse, il est permis de se demander si on ne devrait pas considérer le bonhomme allumette comme une preuve indélébile que notre capacité de régression (consciente ou non), en plus d’être un mécanisme de défense à la portée de tous, serait une partie intrinsèque de notre hygiène cognitive et collective. Que le bonhomme allumette ait toujours meublé l’espace tant des enfants que des adultes est certainement matière à réflexion.

ScienceXplosion – Illustion d’optique, capture d’écran. Source: Parlonssciences.ca, 26 Janvier 2021.

Un pied devant l’autre

Toute une année de pandémie. Confinement, distanciation sociale, télétravail et école à la maison, peut-être même un couvre-feu. Notre sens de la discipline et notre patience sont mis à l’épreuve. Que faire? Laissons la récente chute de neige record (50 cm) à Madrid nous inspirer à aller jouer dehors et dessiner pas à pas dans la neige ou le sable. C’est un bon exercice mental et physique, sans papier, ni écran, ni crayon (caméra optionnelle pour préserver et partager l’oeuvre éphémère).

Vous pouvez même suivre les traces de l’artiste-ingénieur Simon Beck et faire des mathématiques pour l’occasion. Commencez avec de simples formes géométriques et augmentez le niveau de difficulté sur une surface bien choisie. Surtout, profitez-en pour réfléchir sur le sentiment ressenti pendant que l’image disparaît et combien de temps elle aura durée. La pandémie ne durera pas. On peut déjà forger le souvenir qu’on en aura.

Impression d’écran, Simon Beck sur Instagram. Source: Instagram.com/simonbeck_snowart, 10 décembre 2021.