Le point sur notre site web

Nous souhaitons à tous une formidable année 2024, et en profitons pour remercier les près de 14 000 personnes qui ont visité notre site web au cours de la dernière année. Avec un total de plus de 400 000 hits, la consultation du site web a connu une augmentation de 30 pour cent par rapport à l’année précédente. Les utilisateurs ont de toute évidence apprécié que les objets soient visibles en ligne, avec un outil de recherche performant.

Ces derniers mois, notre liste d’envoi du bulletin électronique a aussi passé le cap de 1 000 abonnés de partout dans le monde. Nous limitons les envois à quelques éditions seulement par année, sans encombrer votre boîte de réception.

Notre bénévole Youtube vous attends

Si vous avez gardé un dessin, une peinture, ou autre objet fait pendant votre enfance ou votre adolescence, notre bénévole Youtube aimerait enregistrer une entrevue avec vous.

C’est à partir des États-Unis que Taran vous rencontrera sur Zoom pendant environ 30 minutes. L’enregistrement de l’entrevue elle-même ne dure que 5 à 8 minutes. Profitez-en pour lui poser une question au sujet de la robotique, une de ses nombreuses passions.

En participant à cette activité, vous nous aidez concrètement à encourager les familles à conserver ce patrimoine précieux, et prévenir sa disparition définitive.

Avec Taran, vous partagerez l’image choisie, son histoire, comment elle a traversé le temps, et aussi ce qu’elle vous inspire aujourd’hui. Nous accueillons les participants de toute origine ou parcours de vie. Un formulaire de consentement vous sera remis avant l’entrevue. Écrivez simplement à Taran à info@cdic-cide.org pour participer.

Nos nouvelles images en ligne

Près de 150 nouveaux objets numérisés sont maintenant disponibles en ligne. Les dessins ont tous été créés il y a presque vingt ans, et sont une contribution faite en août dernier par Gisèle Dallaire et ses enfants.

Ces nouvelles images incluent plusieurs feuilles d’activités scolaires de Claire, et des dessins par son grand frère préadolescent, qui montrait alors de l’intérêt pour les voitures modifiées et certains personnages de bandes dessinées.

Automne (détail). Par Claire Chambers, c2004. Source: CDIC-CIDE.

Soutien précieux de Chezuba et Neha

Recruter des bénévoles équipés de solides compétences dans des domaines spécialisés, représente un certain défi pour des organismes entièrement composés… de bénévoles. Au cours des dernières semaines, Chezuba nous a aidés à dénicher la personne idéale, qui a développé avec nous une stratégie de financement complète et adaptée à notre mission et notre vision.

Chezuba est un service en ligne qui offre aux individus l’occasion d’avoir un impact significatif sur leur propre communauté et au-delà, par le bénévolat. L’organisation est fondée sur le principe d’intermédiaire bienveillant entre des bénévoles compétents et passionnés, et des organismes dédiés au progrès durable. Pour Chezuba, le bénévolat est plus que donner son temps pour une bonne cause; c’est aussi un outil de développement personnel, de cohésion sociale, et un levier dynamique aux effets multiplicateurs.

Chezuba nous a permis de recevoir l’aide de Neha Panchal. Son savoir-faire en matière de planification stratégique allie l’engagement local avec une sensibilité globale, qui rejoint nos valeurs et collaborations. Provenant de l’Inde, Neha est une professionnelle du développement aux multiples atouts, avec une passion pour la représentation des intérêts et un respect profond pour l’environnement. En plus d’un professionnalisme soutenu, Neha Panchal sait faire preuve de conviction envers la protection de l’environnement et le maintien de services à la communauté. Elle ne cache pas sa fierté d’avoir co-fondé le Vadodara Garden Lovers Group, pour l’entretien d’espaces verts par plus de 4 000 membres. Elle est aussi membre de Creative Group of Women of Waghodia Road, qui bénéficie de sa passion pour l’environnement et la communauté. Ses divers engagements incluent son rôle à titre de Directrice des Services Communautaires du Club Rotary de Vadodara Heritage.

Neha Panchal

Avec une connaissance approfondie du développement, Neha excelle dans la rédaction de projets, d’ententes partenariales, de rapports, ainsi que dans la gestion de la conformité, et l’évaluation de programmes. Son dévouement bénévole complémente son travail professionnel, en ce qu’il évolue autant au niveau local qu’international pour une variété de causes chères à son cœur, dont le bien-être des enfants, les arts et la culture, l’aide humanitaire, la santé, le développement économique et social, et le bon traitement des animaux. Elle agit présentement comme Stratège Bénévole en Financement pour la Collection.

Faites don d’un véhicule motorisé

Nous sommes partenaire de Donate a Car Canada et acceptons les dons de véhicules motorisés (site en anglais). Vous pouvez donner une automobile, un camion, un VR, une moto, ou même un bateau.

Il n’y a pas de frais de remorquage pour le donateur, ou le véhicule peut être livré directement afin d’optimiser le don. Quand vous faites don de votre véhicule à notre organisme de bienfaisance, par l’entremise de Donate a Car Canada, il sera recyclé ou revendu (selon sa condition, son âge, ou localisation). Donate a Car Canada verra aux détails afin de faciliter la réception du don par notre organisme. Une fois le don confirmé, le donateur reçoit un reçu pour fin d’impôt.

1-877-250-4904

Automobile rouge sur la route. Par Mathieu, c2000. Source: CDIC-CIDE.

Pour l’éthique dans la recherche

Nous collectionnons et préservons des objets culturels créés par des enfants, et surtout nous les rendons disponibles pour la recherche et le public intéressé.  Nous croyons qu’il est important que les enfants participent à la conversation au sujet de ce qu’ils créent, de ce qui leur importe, et s’ils veulent ou non conserver ou partager leur patrimoine.

C’est pourquoi le conseil d’administration a récemment décidé d’appuyer publiquement et de promouvoir les principes énoncés dans la Charte international pour la Recherche éthique impliquant des enfants. Ce document a été élaboré par le Centre for Children and Young People at Southern Cross University, Australie, et le Bureau de recherche Innocenti de l’UNICEF. Plusieurs années ont été nécessaires et des centaines de chercheurs ont participé aux consultations qui ont permis la publication d’un abrégé disponible en ligne, en plusieurs langues.

Les recherches en sciences humaines utilisent de plus en plus des méthodes participatives, et le mouvement de la science ouverte ne cesse de prendre de l’ampleur. En même temps, les droits de l’enfant ne sont pas encore pas connus de tous, ni adéquatement soutenus partout dans le monde. Pour notre part, il nous importe que les personnes qui contribuent des objets à la collection, et ceux qui la consultent sachent que nous valorisons avant tout l’apport personnel de l’enfant et son bien-être.

Image de couverture de la Charte internationale ERIC. Source: Bureau de la recherche, UNICEF, 2023.

Conférence de la SHCY 2023

Elles étaient plus nombreux qu’eux, les plus de 150 historiennes de l’enfance à participer en personne ou en virtuel à la conférence de la Society for the History of Children and Youth (SHCY), ces derniers jours à l’Université de Guelph, au Canada. Voués à l’étude de l’enfance d’hier et d’aujourd’hui, les organisateurs nous ont permis d’installer une table d’information et de faire connaître notre mandat et la collection aux participantes.

Les nombreuses présentations en format hybride se sont déroulées dans une atmosphère conviviale durant deux jours et demi. Nous avons pu admirer les historiens et historiennes dans leur « habitat culturel ». Il nous a fait plaisir de rendre possible la publication d’une image de la collection sur l’affiche et la couverture du programme de l’évènement.

#ArchivesUnies – Semaine internationale des Archives 2023

Chaque année, le Conseil international des Archives mène une campagne de sensibilisation tous azimuts, afin de promouvoir la grande importance de cette activité. Nous nous joignons à l’effort en rappelant à nos abonnés et nos supporters de prendre bien soin de leurs archives personnelles, dont l’apport de leurs enfants à l’histoire familiale, et pour le bien commun de notre expérience collective. Posez ce geste durable en donnant de vos objets à un service d’archives tel que le nôtre, afin que les générations futures puissent y trouver leur inspiration.

Encore cette année, nous profitons de la Journée internationale des Archives du 9 juin pour débuter une campagne de financement qui durera jusqu’en novembre. Utilisez notre formulaire Canadon et faites un don unique ou récurrent. Le soutien reçu par le passé nous a aidé à rendre la collection disponible en ligne avec un moteur de recherche, ainsi qu’à presenter notre organisme lors d’événements communautaires et professionels, afin de sensibiliser un plus grand nombre à la cause.

Mères et monde

La fête des Mères arrive sous peu. C’est l’occasion de leurs rendre hommage et de ce fait admirer leur apport vital à l’humanité. Saviez-vous que des mères de trois générations sont représentées dans notre collection? D’une certaine façon, on peut dire que nous les célébrons à chaque instant et tout au long de l’année. Preuve à l’appui, trois femmes, trois mères, trois championnes, parmi ceux et celles qui ont rendu la collection possible.

Lisette Tremblay avait conservé de ses dessins d’enfance et d’adolescence depuis les années 1940. Elle les gardait pour elle-même, discrètement, durant les décennies qu’elle élevait ses enfants, et jusqu’à l’âge vénérable de quatre-vingts ans. Elle en a fait de même pour ses enfants, dont certains sont aussi représentés dans la collection. Celle-ci comprend même un collage fait par un arrière-petit-fils. Le fonds en question s’étend sur plus de soixante ans. C’est le plus significatif à cet égard.

Les enfants de Gisèle Dallaire sont eux aussi bien représentés dans la  collection. Les images ont été faites à Montréal, au tournant du siècle. Elles s’inspirent entre autres de visites, des voyages et d’activités en famille. Gisèle a soutenu l’idée de la collection avant même que celle-ci ne soit incorporée et mise sur pied. Ses deux enfants, à l’âge adulte au moment de la contribution, y ont participé.

Sangeetha Gnanavel est de la nouvelle génération de mamans. Elle s’est impliquée comme bénévole dès le début nos operations, et nous a soutenus durant les moments difficiles de la pandémie. Elle a aidé à faire connaître la collection auprès des jeunes familles. Là-même où le dessin d’enfant surgit, et aussi trop souvent disparaît, malheureusement.

Mères du monde, conservez l’art de vos enfants! Et vous les enfants, sachez dire merci.

Le perroquet. Découpage et collage, c1940, par Lisette Tremblay. Source: CDIC-CIDE.

Du nouveau au conseil d’administration

C’est avec beaucoup d’enthousiasme que nous annonçons l’arrivée de Nish Parameswaran, nouvelle membre au conseil d’administration. Pleine d’énergie, Nish nous apporte son leadership pour un mandat de deux ans et aidera la Collection à atteindre de nouveaux sommets et de nouveaux adeptes.

Nish Parameswaran détient un baccalauréat en sciences avec une spécialisation en sciences et commerce, de l’Université de Waterloo. Elle cumule plus de douze ans d’expérience dans la gestion des opérations et de la logistique. Sur le plan professionnel, Nish carbure aux résultats avec une passion pour l’efficacité et l’amélioration.

Mère de deux jeunes enfants, Nish s’inspire de leur créativité et leur curiosité dans tout ce qu’elle entreprend, avec des idées et des approches sans cesse renouvelées.

Nous tenons à exprimer notre profonde gratitude envers Maya Grubisic et Dilshani Ranaraja, qui viennent toutes deux de compléter leurs mandats respectifs au conseil. En plus de nous aider à traverser la pandémie, leur appui indéfectible a donné lieu à nos objectifs stratégiques actuels, à nos premiers partenariats, et notre présence en ligne n’a cessé de croître. Merci !

Nish Parameswaran
error: Content is protected !!