Journée mondiale de l’enfance 2022

Chaque année en novembre, nous ajoutons notre voix à celles d’autres organisations partout dans le monde, pour une plus grande sensibilisation aux droits de l’enfant. Durant les récessions économiques, les désastres environnementaux et les conflits militaires, les enfants sont parmi les plus vulnérables et souffrent profondément.

Nous prenons l’occasion pour présenter brièvement un groupe de chercheurs universitaires qui vouent leurs efforts à l’amélioration durable de la protection des enfants. Leurs travaux méritent le plus grand respect. Le Laboratoire de recherche interdisciplinaire sur le droit de l’enfant loge à l’enseigne de l’Université d’Ottawa. Leur concours annuel de rédaction intéressera les étudiants universitaires. Ils publient un blog en français et en anglais débordant d’articles inspirants et accessibles tous.

Jeux. Par Yvon, c1965. Source CDIC-CIDE.

Le 3 novembre, c’est la JMPN

La Journée mondiale de la préservation numérique (JMPN) est une campagne de sensibilisation annuelle, le premier jeudi de novembre. Cette journée souligne la place significative et grandissante que prennent les données numériques, et rend hommage à ceux et celles déterminés à prévenir la disparition des documents numériques.

La JMPN est une initiative de la Digital Preservation coalition (DPC), un organisme de bienfaisance établi à York (Angleterre), avec des bureaux à Glascow (Écosse) et Melbourne (Autralie). Leur WDPD blog inclut des articles (en anglais) d’un peu partout, dont le Canada. Parmi ses efforts, l’organisme a catégorisé les données numériques en une vingtaine de types, et a développé un système d’étalonnage pour en désigner le degré de vulnérabilité. Selon ce système, les archives personnelles sont à très au risque de disparition.

Source: Digital Preservation Coalition, 2 novembre 2022.

Du bout des doigts

Vous êtes-vous déjà demandé si vous teniez votre crayon de la manière la plus efficace? Cela vous surprendra peut-être, mais il y a plus d’une bonne façon de tenir son crayon. C’est ce qu’explique l’ergothérapeute Josiane Caron Santha dans un article publié sur Educatout. Elle y décrit les prises tripode and quadripode qui facilitent tous deux le mouvement des doigts.

Voyez aussi son site web Académie JCSI où elle raconte sur vidéo aux enfants, l’histoire d’une famille qui monte en voiture, avec comme destination la prise dite tripode.

Enfin, découvrez les oeuvres d’art sur lesquelles on peut voir des mains qui écrivent, dans les deux articles par Howard Oakley, sur son site web Eclectic Light Company: Paintings of Writing 1 & 2.

Proper way to hold a pen. The Popular Educator, Vol. 1., 1888. Par John Cassell. Source: Wikimedia, 9 octobre 2022.

Un peu d’attrait dans l’encrier

Suite à notre récent article sur la calligraphie et la plume d’oie, un mot sur l’encrier s’impose. Cette petite bouteille d’encre est sur le marché depuis plus de deux cents ans. Elle était initialement faite de verre soufflé ou moulé, parfois de métal, ou un agencement des deux. Plusieurs personnes et musées collectionnent les plus anciennes, ou les plus jolies, et on en retrouve facilement sur les sites de revente en ligne.

Jane Eastman de Winchester en Angleterre, les connaît comme personne, et leur voue une grande passion. Elle ratisse audacieusement le lit des rivières de sa région pour les sauver des eaux, entre autres trésors. Voyez quelques belles photos de ses trouvailles, et appréciez le contexte historique, dans son article de la revue Beach Combing : “My indelible love for ink bottles.” La revue a aussi sur sa chaîne, un vidéo dans lequel Jane explique sa démarche, bottes aux pieds, les pieds dans la rivière. Toute une excursion.

Du côté des musées, on peut voir au Charles Dickens Museum, un encrier utilisé par le célèbre auteur. Un autre encrier au format bien songé, se trouve parmi ceux du Corning Museum of Glass, dans l’État de New York.

Ink bottle, 1825-1875, NC 2013.4.3. Source: Corning Museum of Glass, 27 août 2022.

Prête-moi ta plume

Le bricolage est une belle façon de partager une leçon d’histoire. Une leçon d’histoire se veut l’occasion de contempler ce qui n’est plus, ainsi que ce qui a perduré jusqu’à nous.

Si vous vous lancez dans la fabrication ou taille de plumes d’oie avec votre enfant, commencez avec le traitement de texte sur votre ordinateur. Consultez le vaste choix de polices, et voyez si vous pouvez distinguer celles clairement inspirées d’une autre époque, des plus modernes. Vous repèrerez rapidement Old English, Palatino, New Roman, Garamond, et plusieurs autres. Ce sont celles avec empattements.

Ensuite, demandez à votre enfant de trouver les sortes d’outils d’écriture disponibles chez-vous. Vous en aurez peut-être plus que vous pensiez, des crayons à mines, des stylos à bille, des feutres, des crayons de cire, des craies. Peut-être même avez-vous une plume métallique. Invitez votre enfant à rédiger l’alphabet avec chacun d’eux, puis comparez-les attentivement. Utilisez une loupe au besoin. Portez attention à l’épaisseur des traits, à la présence ou l’absence d’empattements.

Vous êtes prêt à entreprendre votre bricolage, puis à découvrir comment la plume permet de tracer ces belles lettres anciennes. Un des meilleurs guides que nous avons repérés est celui de Atelier enluminure Marie-Eve. Un des nombreux vidéos du web fera aussi l’affaire. Pour des modèles, ou pour acheter des plumes, Le Calligraphe en a de superbes, ainsi que de l’encre et du papier.

Quelle que soit la méthode que vous choisirez, il y a plusieurs choses à garder à l’esprit. D’abord l’hygiène. Si vous vous procurez des plumes directement d’une ferme, assurez-vous de bien les laver, les stériliser, et les sécher, avant de les manipuler à mains nues et de les tailler. Deuxièmement, la sécurité. Pour un meilleur résultat, vous devrez tailler avec une lame courte et tranchante, afin d’avoir le meilleur contrôle possible. Ayez plusieurs plumes car il vous faudra peut-être plusieurs tentatives, ou vous voudrez expérimenter différentes coupes. Lorsque votre plume est prête, il ne vous manquera que l’encre pour écrire à l’ancienne, votre propre recette de potion magique. Écrivez sur différents papiers pour adopter celui qui répond le mieux à vote plume.

Enfin, prenez le temps de parcourir quelques livres ou le web avec votre enfant, afin de repérer quelques polices de style ancien. Un livre récent sur le sujet avec une foule d’illustrations est The Eternal Letter (MIT Press, 2015), édité par Paul Shaw.

Plume d’oie taillée. Photo/Source: Atelier enluminure Marie-Eve, 19 août 2022.

Vision scientifique

Les illustions d’optique sont tellement amusantes. Quand il en apparaît une nouvelle, on ne peut que se laisser prendre au jeu. Donnez à vos pupilles dilatantes une petite vacance bien méritée, ici-même.

Récemment, trois chercheurs ont publié un article intitulé The eye pupil adjusts to illusory expanding holes, dans lequel ils révèlent la nouvelle illusion d’optique ci-dessous. Les neuropsychologues Bruno Laeng et Shoaib Nabil, tous deux du département de psychologie de l’Université d’Oslo, et Akiyoshi Kitaoka, de l’Université Ritsumeikan (Japon), ont entre autre relevé une grande variabilité dans les réactions des pupilles des participants, aux images qu’on leur a proposées. Parmi leurs observations fort intéressantes, ils notent que les pupilles des sujets réagissent plus intensément au « trou » lorsqu’il est noir, plutôt que de différentes couleurs. Et bien dites-donc? Comme quoi le côté obscur a toujours un certain attrait.

Quelle est votre illusion d’optique favorites? Connaissez-vous le Musée de l’illusion de Toronto, ou ceux de Paris et Lyon? Pour un livre bien illustré, voyez L’art des illusions d’optique, d’Agata Taramanoff, aux Editions de la Martinière.

Le « trou en expansion » par Akiyoshi Kitaoka de l’Université Ritsumeikan.
PHOTO : UNIVERSITÉ RITSUMEIKAN/AKIYOSHI KITAOKA. Source: Frontiers.org, 22 Juillet 2022.

Le dessin: invitation au dialogue

Les dessins d’enfants sont la plupart du temps source de joie, et plus souvent qu’autrement feront naître un sourire chez l’adulte qui les rencontre. S’il est cependant une chose sur laquelle les experts semblent s’entendre, c’est que ces images ne devraient en aucun temps être prises la légère, particulièrement durant une conversation avec l’enfant. Alors que ce dernier se révèle candidement, il est de la responsabilité de chacun d’accueillir cette expression, en procurant un environnement sécuritaire et bienveillant.

Nous partageons la vidéo produite il y a quelques jours, dans le cadre des Rencontres philosophiques de Monaco, dans laquelle Roseline Davido, docteur en psychologie clinique et psychanalyse, ayant publié plusieurs ouvrages, et Colline Faure-Poirée, autrice de livre pour enfants, s’entretiennent avec le poète et artiste Damien MacDonald. Comme il se doit, on y aborde le lien essentiel entre le geste, l’image, l’affect et la parole.

Le dessin d’enfant. Par PhiloMonaco. Source: Youtube, 2022.

L’Association professionelle de psychologie et psychopathologie de l’enfant et de l’adolescent (Paris) offre par ailleurs en rediffusion, un webinaire sur le sujet, réalisé en septembre 2020: Le dessin comme témoin du monde psychique de l’enfant : Anxiété et dépression.

L’art animalier… domestiqué

Pour bien des gens avec un animal domestique à la maison, faire ou faire faire son portrait en dessin ou en peinture, et l’accrocher fièrement au mur, sera une preuve d’affection de plus envers leur animal de compagnie. D’autres pourront plutôt se demander « Le portrait de sa bête? On en est rendu là? »

Que vous soyez d’un camp ou de l’autre, et peu importe la taille de votre famille, avec ou sans animal de compagnie, prenez un moment pour réfléchir à la place qu’on pu prendre ou non les animaux de compagnie dans votre vie. Il est vrai qu’à notre époque, les « parents » de petites bêtes adorables nourrissent surtout une grosse industrie. Par ailleurs, il est tout aussi vrai que les enjeux environnementaux nous ont amené à repenser notre rapport au royaume des animaux, donc celui avec nos animaux domestiques. Comme notre rapport à la nature évolue, de même notre perception de nous-mêmes et nos rapports sociaux.

Si les enjeux touchant les modes de vie, la vie familiale ou parentale vous captivent, nous avons trouvé pour vous l’article (en anglais) issu d’une étude scientifique foisonnante d’observations et de conclusions éclairantes sur l’attachement émotionnel des enfants envers les animaux de compagnie: « Spotlight on the psychological basis of childhood pet attachment and its implications ». Dans cet article, publié dans Psychology research and behavior management (vol. 12 469-479. 28 Juin. 2019), les cinq auteurs scrutent la notion attachement émotionnel. Alors qu’ils confirment les bienfaits pour un enfant et sa famille de prendre soins d’un animal, par exemple par les occasions d’apprentissage et les soins mutuels, les auteurs apportent un nouvel éclairage sur des facteurs clés, comme la taille de la famille et l’âge de l’enfant au moment d’intégrer un animal dans la vie domestique. Ils ne manquent pas de nous rappeler qu’avec l’attachement émotionnel peut aussi émerger la peur de l’abandon, et avec elle un trouble affectif potentiel.

Sur une note plus légère, il y a une pléthore d’artistes qui offrent de faire le portrait de votre animal. On en a retenu trois pour vous, qui nous plaisent partuculièrement: Zann Hemphill de PawsbyZann, Astrid Colton de PetPortraitsCanada, et Lisa Howarth de TheLonelyPixel. Google Arts & Culture offre aussi une application mobile pour faire votre propre art animalier, en humour. À plumes, à poils, ou tout en écailles… à vos crayons, à vos pinceaux!

animal, cat, pencil, paper, 2020s
Pete the cat. Crayons sur paper. Par Sahana, 2020. Source: CDIC-CIDE.

On se voit au festival, le 4 juin !

Depuis plus de deux ans qu’on espère ce moment, où la Santé Publique autorise enfin les grands rassemblements et les événements communautaires. Ce moment arrive enfin et nous seront tellement content de vous rencontrer enfin les familles au très fréquenté Gage Park, à Hamilton (Canada), le 4 juin prochain. Nous sommes fiers de participer au festival Imagine in the Park notre Partenaire de Collection. Nous apprécions leur hospitalité.

Joingnez-vous à nous lors de cette journée de festivités et venez nous rencontrer à notre table d’information. Apportez vos plus belles images pour faire votre contribution à la Collection!

Nos remerciements spéciaux à BannerBuzz, qui nous appuie généreusement dans cette participation.

Jolis pysanky

Rendons hommage à une tradition populaire ukrainienne qui remonte à des millénaires: le pysanka. Prenons le temps d’en apprendre un peu plus sur ces jolis oeufs teints, aux couleurs contrastées, avec des formes géométriques répétées, des motifs délicats et des images familières.

Le pysanka que vous faites vous-même peut bien être un oeuf de Pâques, mais cela reste un choix. La tradition du pysanka précède l’influence chrétienne en Ukraine. Les motifs floraux, fauniques, agraires et célestes sont tous parties de la longue tradition. Les pysanky sont parfois libres de toute repésentation figurative et peuvent ne comporter que des lignes et formes symétriques répétitives. Du moment que vous insistez sur des contrastes prononcés et une symétrie méticuleuse, votre pysanka fera sensation. Selon le site web le mieux documenté, pysanky.info (en anglais), la symbolique des images diverses que l’on voit sur les pysanky a changé énormément selon les époques. La joie que l’objet vous apportera est donc au moins aussi importante que toute correspondance symbolique qu’il pourrait ou non y avoir. Soyez donc bien à l’aise de personnaliser votre pysanka et d’y inclure des éléments picturaux inspirés de votre environnement et votre expérience. Après tout, la cire d’abeille et les oeufs sont plus anciens que l’humanité.

Le plus grand pysanka au monde est une sculpture de près de 40 mètres de hauteur et se trouve en Alberta, au Canada. C’est ce qu’on apprend sur le site de la bibliothèque du Parlement du Canada, qui loge de magnifiques pysanky en bois, d’une grande valeur symbolique.

Nous avons vu des pysanky faits en utilisant des crayons de cire et de la teinture alimentaire trouvés à la maison. Le kistka est l’outil de prédilection pour « écrire » sur l’oeuf avec de la cire chaude, entre les trempages dans la teinture. Une liste de matériaux de base est disponible dans cet article sur MyModernMet. Les oeufs de lapins sont optionnels.

error: Content is protected !!